Gestion de crise et résilienceGestion de crise et résilience

Nouveau test national BE-Alert ce 5 octobre

05.10.2023

Ce 5 octobre, près de 200 communes expérimentent BE-Alert lors d'un test national à grande échelle. Le but de ce test est d'évaluer la capacité de BE-Alert pendant un pic d'utilisation. Ce test national permet également aux communes participantes de vérifier leurs procédures. De plus, il constitue une occasion supplémentaire de sensibiliser tout un chacun à l'importance d'être rapidement informé d'une situation d'urgence. 

BE-Alert est un système d'alerte grâce auquel les autorités peuvent envoyer un message à toute personne touchée par une situation d'urgence. Les citoyens touchés peuvent ainsi obtenir rapidement les recommandations nécessaires pour réagir de manière adéquate, par exemple en fermant portes et fenêtres en cas d'incendie. 

Les messages d'alerte sont envoyés par SMS, téléphone ou e-mail. 

Inscrivez-vous et incitez votre entourage à s'inscrire 
Pour recevoir un message, vous devez préalablement vous enregistrer dans le système.  Plus les citoyens sont nombreux à être inscrits, plus l'efficacité du système est renforcée. 
Nous vous encourageons donc à inciter les membres de votre famille, vos amis, vos collègues de travail encore non-inscrits à le faire via l'adresse www.be-alert.be. 

Pour ce faire, trois étapes suffisent :

  • Rendez-vous sur www.be-alert.be
  • Connectez-vous avec votre adresse e-mail et le mot de passe que vous avez choisis lors de votre inscription.
  • Complétez vos données et cliquez sur le bouton « confirmer »

Soyez alertés en cas de besoin !

BE-Alert a déjà prouvé son utilité à plusieurs reprises : lors des inondations de juillet 2021, par exemple, le système a été activé plus de 100 fois. Pendant la crise Covid, un e-mail de compte rendu des décisions de chaque comité de concertation a été envoyé à toutes les adresses enregistrées.
Depuis son lancement, BE-Alert a été utilisé plus de 500 fois dans des situations d'urgence réelle. En particulier lors de tempêtes, d'incendies, mais aussi, par exemple, lorsque des munitions de guerre sont découvertes.

Protection de la vie privée

Dans le cadre du ce système d'alerte, le règlement général sur la protection des données (RGPD) est strictement suivi. Aucune autorité n'a accès aux données des citoyens, via le mode Alert SMS. La détection des GSM présents dans une zone se fait en dehors du système BE-Alert et uniquement au niveau des opérateurs. Il n'y a aucun échange de données entre les opérateurs et le système BE Alert. Il est impossible pour les autorités d'identifier les personnes, ni même les numéros de GSM présents dans la zone déterminée.

Nouveau test national BE-Alert ce 5 octobre

Articles similaires

Atteintes à l’intégrité de la personneAtteintes à l’intégrité de la personne

Cahier 2 - Résultats de l'Enquête de Sécurité 2018

29.10.2019

En savoir plus sur Cahier 2 - Résultats de l'Enquête de Sécurité 2018

AlerteAlerte

Coronavirus - contamination en touchant un objet, une surface, un emballage

24.03.2020

En savoir plus sur Coronavirus - contamination en touchant un objet, une surface, un emballage

AlerteAlerte

CORONAVIRUS (Covid-19) : 1710, un numéro d’appel pour les Bruxellois ayant besoin d’un médecin généraliste

26.03.2020

En savoir plus sur CORONAVIRUS (Covid-19) : 1710, un numéro d’appel pour les Bruxellois ayant besoin d’un médecin généraliste

Appels d'urgences

En Belgique, il existe deux grands numéros d'urgence :

Tous les numéros d’appels d’urgence

Follow us!