Drogues et assuétudesDrogues et assuétudes

Communique de presse : le Conseil régional de sécurité s’est réuni sur la stratégie régionale de lutte contre le trafic de drogue et son impact sur la sécurité

29.03.2024

Le Ministre-Président bruxellois Rudi Vervoort a réuni ce jeudi, le Conseil régional de sécurité (CORES*), en présence de Sophie Lavaux, Directrice Générale de Safe.brussels et Haut Fonctionnaire de l’agglomération bruxelloise. Les membres du CORES se sont réunis sur la stratégie régionale de  lutte contre le trafic de stupéfiants et son impact sur la sécurité. La structure de la coordination régionale, la désignation des hotspots (zones prioritaires de déploiement) ainsi que l’adoption des mesures de sécurité étaient à l’ordre du jour du Cores.


Structure de la coordination régionale : 

Un Cores élargi pour la gestion et la coordination de la lutte contre le trafic de drogue et l’insécurité qu’il génère est mis en place. Demandée par les acteurs de terrain, celle-ci a pour ambition de développer une approche régionale en cette matière s’appuyant sur une structure de gouvernance coordonnée et partagée de tous.

Une cellule de Sécurité régionale (CSR) est créée et sera pilotée par Sophie Lavaux. Cette cellule sera chargée de veiller à l’exécution et au respect de la Stratégie régionale par les Task-Force Locales afin de préserver la cohérence de l’approche régionale et implémenter l’approche multidisciplinaire : sécurité, prévention et vie de quartier. Un rapportage des actions à destination du CORES sera organisé. Rappelons que la mise en œuvre de la Stratégie régionale dépend de la participation de l’ensemble des parties qui sont amenées à y contribuer (autorités fédérales, régionales et locales) chacune d’entre elles restant responsable et indépendante dans le cadre de ses propres compétences. La Stratégie repose fondamentalement sur leur coopération et leur engagement individuel.

La mise en place de Task Forces locales (TFL) au niveau local est à l’initiative des Bourgmestres concernés. Ces TFL sont chargées d’élaborer des plans d’actions ciblés reprenant les 3 axes : sécurité, prévention et vie de quartier et doivent se décliner en actions à court, moyen et long terme.

 

L’identification des Hotspots (zones prioritaires de déploiement)

Les hotspots ont été identifiés par les forces de police et approuvés par les bourgmestres. Ils seront désignés de manière générique dans l’arrêté de police du Ministre-Président. 

Les 15 hotspots désignés dans l’arrêté de police du Ministre-Président sont : Chaussée d’Anvers, Matongé, Yser, Querelle, Versailles, Porte de Hal, Clémenceau, Peterbos, Saint-Antoine, Gare du Midi, Gare du Nord, Étangs Noirs, Ribaucourt, Bonnevie, et Paal / Kolom.

Les périmètres précis de ces 15 hotspots seront définis par des arrêtés de police des autorités locales. 
Dans ces hotspots, seront menées des actions combinant les trois axes que sont la sécurité, la prévention et la vie de quartier.

 

Adoption de mesures de sécurité pour appuyer le travail des zones de police

Les mesures de sécurité se déclinent à 2 niveaux : pour l’ensemble du territoire et pour les hotspots.
Les mesures de sécurité valant pour l’ensemble du territoire régional ont trait :

  1. aux feux d’artifice
  2. au gaz hilarant

Les mesures de sécurité valant pour les hotspots sont :

  1. L’interdiction de vente et de consommation d’alcool
  2. L’autorisation de contrôle d’identité systématique avec fouille possible et possibilité de saisir des objets dangereux ou destinés à faciliter la consommation de drogues
  3. La lutte contre le « drive in »

* Ce conseil présidé par le Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale est, pour rappel, composé du Procureur du Roi de Bruxelles, des Présidents des collèges de police, du Directeur coordonnateur administratif, du Directeur judiciaire, des Chefs de corps de chacune des six zones de police locale établies sur le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale. Sa composition est élargie à l’ensemble des bourgmestres des 19 communes bruxelloises et à la Haut fonctionnaire.

 

Contacts presse :

Pour safe.brussels : Christophe Dubois 0490 /67 40 28
Pour Rudi Vervoort : Selin Salün 0499/588 341

Communique de presse : le Conseil régional de sécurité s’est réuni sur la  stratégie régionale de  lutte contre le trafic de drogue et son impact sur la sécurité

Articles similaires

Atteintes à l’intégrité de la personneAtteintes à l’intégrité de la personne

Lancement du Prix David Yansenne 2019

01.07.2019

En savoir plus sur Lancement du Prix David Yansenne 2019

Atteintes à l’intégrité de la personneAtteintes à l’intégrité de la personne

Premier Rapport Annuel Bruxelles Prévention & Sécurité

21.11.2018

En savoir plus sur Premier Rapport Annuel Bruxelles Prévention & Sécurité

Drogues et assuétudesDrogues et assuétudes

Notre rapport d’activités 2018 est en ligne

27.11.2019

En savoir plus sur Notre rapport d’activités 2018 est en ligne

Appels d'urgences

En Belgique, il existe deux grands numéros d'urgence :

Tous les numéros d’appels d’urgence

Follow us!